L'écologie et moi.

Publié le 13 Janvier 2017

L'écologie et moi.

Je n'ai jamais été spécialement portée sur l'écologie.

Pourtant quand j'étais en primaire, l'éducation nationale a bien tenté de m'apprendre les bases comme le tri sélectif par exemple. Je me rappelle particulièrement d'un slogan qu'on s'était choisi et qu'on répétait souvent à l'époque : "La planète bleue n'est pas une poubelle bleue". Alors oui le message est resté, puisque je m'en souviens encore... par contre il y a encore 1 an je ne triais pas mes déchets ! Donc gros fail !!

A la maison, je me souviens qu'on ne se préoccupait pas non plus de ces questions. Il y avait des choses plus importantes à gérer. 

 

25 ans plus tard, j'en étais toujours au même point. Pour moi l'écologie c'était un truc de riches (manger bio coûte un bras) ou de pauvres (on n'a pas les moyens d'avoir l'électricité/l'eau courante/le chauffage). Par ailleurs, leurs représentants politique, "les verts", me faisaient bien marrer avec leur discours décalés et le peu de pouvoir qu'ils arrivaient à obtenir. J'avais l'impression qu'ils ne servaient à rien (bon ok, c'est toujours le cas, mais c'est ce que je pense de tous les politiques en général ! ). Bonjour les clichés !

 

J'ai commencé à m'y mettre sans le savoir et par soucis d'économie. Pour Barbouille, nous avions investi dans des couches lavables, car cela revenait moins cher au final. Je ne me suis pas dis à l'époque "c'est mieux pour la planète" mais plutôt "c'est bon pour mon porte-monnaie". Ca partait assez mal...

 

Et puis j'ai commencé à comprendre que cette planète sur laquelle je m'épanouissais et qui me rendait heureuse (enfin presque tous les jours !) était en train de dépérir. J'ai réalisé qu'avoir mis au monde 4 enfants était peut être une connerie environnementale. J'ai su que mon rôle de maman devait inclure une éducation plus respectueuse de l'environnement. Que mes enfants étaient les adultes de demain , qu'il fallait que je leur montre l'exemple. Autrement ils finiraient un jour tous adultes et complètement imperméables aux soucis environnementaux (comme moi quoi !)

 

Et quand on commence à réfléchir aux questions écologiques, on remet beaucoup de choses en perspective. La façon dont nous consommons, celle de nous nourrir, de nous vêtir, etc... Un pas après l'autre, j'ai souhaité prendre de bonnes habitudes comme ne plus mettre tout et n'importe quoi dans ma poubelle de 50L par jour. 

 

Nous trions nos déchets. Bon ok ça c'est la base de chez base ! On va régulièrement chez Emmaus pour donner les fruits de mes phases de désencombrement, et pour les habits il y a un container spécial dans ma commune ( 8 sacs de 50L l'autre jour ^^ ). Pour les gros trucs en bon état que je souhaite donner mais que ça me gonfle de transporter, il y un groupe Facebook de Pontarlier et ses environs où je n'ai qu'à mettre une annonce et dans les jours qui suivent, les gens viennent me débarrasser à domicile. Trop facile !

On fait donc attention à comment les choses sortent de chez nous. On s'est également mis à faire attention à ce qui y rentre. Nous achetons rarement du neuf, sauf si c'est vraiment indispensable ( nous aurons besoin d'une nouvelle machine à laver très bientôt, la mienne a 12 ans et fuit de plus en plus ! ). On essaie de limiter au maximum les emballages superflus, et pour ça Biocoop est notre amie avec son rayon vrac ^^. J'essaie de fabriquer un maximum de choses moi-même comme les produits d'entretien mais également d'hygiène. Je partagerais mes recettes et mes trouvailles. 

J'ai plus de mal maintenant à commander des articles de couture sur des sites étrangers, ou juste à acheter sur internet. J'essaie de privilégier le local et les achats de proximité.

 

Dans mes gestes et achats du quotidien, je tente de me poser les questions suivantes : En ai-je vraiment besoin ? Ne puis-je pas trouver une solution alternative ? L'autre jour je me suis surprise à recoudre une de mes maniques qui s'était abimée, alors qu'il y a seulement quelques mois je l'aurais simplement jeter à la poubelle en me disant d'en racheter une nouvelle paire !

J'ai encore de très nombreux progrès à faire, mais c'est déjà ça !

 

Voici 2 groupes Facebook portés sur le "Zéro déchet" : Zerodechet family et Nouvelle vie vers le zéro déchet et qui peuvent vous donner plein d'astuces pour avancer sur le chemin de l'écologie.

Je voulais également vous parler d'un groupe Facebook qui m'a fortement motivé à passer à l'action et cesser de tout remettre à plus tard. Il s'agit du groupe "Gestion budgétaire, entraide et minimalisme". Porté par Herveline et Marie, ce groupe est juste merveilleux pour qui souhaite commencer à reprendre le contrôle sur son budget, sur fond de sobriété heureuse. 

 

J'aimerais juste finir cet article en précisant que dans le terme écologie, on y retrouve selon moi d'autres sujets comme les économies, le home-made, la santé, la sobriété heureuse, le non-gaspillage alimentaire, la préservation des ressources mais également des sols etc .... En fait c'est très largement varié, et c'est ce qui permet à tous de s'y mettre, en fonction de ses besoins, de ses envies aussi .

 

Et vous l'écologie, ça vous parle ? Qu'avez-vous mis en place dans votre quotidien ?

 

 

 

Rédigé par Sweet mama

Publié dans #Je passe à l'action, #Bio et écolo

Repost 0
Commenter cet article

Vanessa 01/02/2017 06:53

Bonjour, je viens de tomber sur votre blog et c'est le premier article que je lis. Je dois dire que vous avez raison de vous préoccuper de la planète et j'ai un peu honte d'ailleurs. Chez moi, nous ne sommes pas encore à fond dans ce domaine. On fait des actions de base comme le tri sélectif et ne pas jeter ses déchets n'importe où, mais c'est tout.

Sweet mama 20/04/2017 18:02

Bienvenue Vanessa !
Pour avancer tout doucement sur le chemin de l'écologie, tu peux sans problème te rendre sur le groupe facebook dont j'ai parlé plus haut https://www.facebook.com/groups/976276749102927/?fref=ts. Tu verras c'est juste parfait pour te sensibiliser en douceur à la question ^^