1ère main courante

Publié le 3 Août 2009

 

Ça y est, je l'ai fait ! J'ai enfin eu le courage d'aller déposer une main courante à la gendarmerie de mon village !

 

Que s'est il passé pour qu'on en arrive là, flash-back sur ma journée d'hier:

 

Bébinou est chez son papa pour le week-end, il est censé me le ramener vers 18h. Cela suppose qu'il trouve une voiture vu qu'il a eu un accident la semaine passée et a ruiné la "sienne" (je ne sais toujours pas si c'était vraiment la sienne, le connaissant c'était peut etre un véhicule volé qui sait ?)

 

Je reçois un texto vers 13h: "salut, juste te dire que je compte garder le petit encore un peu ok ?"

Moi je lui réponds "comment ça ça veut dire quoi "encore un peu ?"

Puis il me dit "jusqu'à mardi-mercredi pourquoi ?"

 

Là je l'appelle direct et lui dit qu'il n'est pas du tout correct de m'envoyer ça par sms, de plus il m'impose les choses sans me demander mon avis, il ne m'a rien demandé du tout d'ailleurs, c'était juste un sms d'informlations. Je lui demande également des précisions sur le moment où il me ramènera Bébinou, sachant que j'emploie une nounou et que la moindre des choses c'est quand même que je puisse la prénenir et lui donner une heure.

 

Sauf que le jugement dit clairement que c'est moi qui ai la garde de bb, qu'il doit me ramener Bébinou le dimanche à 18h au plus tard. Je veux bien être souple, changer les week-end de garde quand ça l'arrange, je n'ai rien contre le fait qu'il voit son fils plus souvent mais pas de cette manière, pas à l'arrache en se disant "cool là j'ai 2 jours de congé (qui sortent d'on ne sait où) je vais pouvoir garder bb".

 

Alors voilà, marre d'être prise en otage quant il s'agit de Bébinou, cette fois je suis passée par la case gendarmerie. Jéjé m'a accompagné bien sûr et je dois dire que sans son soutien, je n'aurais pas eu le courage d'aller jusqu'au bout. J'étais si nerveuse que mes mains tremblaient et que je parlais trop vite ! Le gentil gendarme a d'abord écouté mon histoire puis m'a rassuré sur ma démarche. Lui était presque du genre à porter plainte direct. Heu moi je veux pas en arriver là quand même !

 

Puis il a noté les faits, en fait c'est juste ça une main courante, une déclaration de faits. C'est parfaitement discret et ça ne représente aucune procédure, mais c'est bien utile si jamais les choses devaient sérieusement dégénérées entre Mister Ex et moi ! Disons que je me constitue un dossier légal pour le moment où il ira trop loin, et je sais que ce moment arrivera tôt ou tard....

 

Cette histoire arrive 3 jours après une monstrueuse discussion au téléphone vendredi, qui portait sur les vacances cette fois. En effet Mister Ex est censé prendre Bébinou 8 semaines dans l'année pour les vacances. c'est à dire 1 semaine à la toussaint, 1 à Noël, 1 en février, 1 à Pâques et 4 semaines l'été. Tout cela est noté sur le jugement, avec en plus les semaines précisées genre "la 1ère moitié des vacances les années paires, la 2e moitié les années impaires". Donc tout est noté, ya pas à se tromper !

 

Oui mais voilà, Mister Ex avec sa fichue aversion pour ce qui est de l'autorité m'a littéralement engueulé en lui disant que je n'avais pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, qu'il prendrait son fils chez lui quand ça lui chanterait, peut être 2 semaines en février et 2 semaines l'été prochain.

 

Sauf que moi les trucs du genre "peut-être je le prendrais là" je déteste. J'ai une vie à organiser, planifier. J'aime savoir, prévoir pour anticiper. Je signe mon contrat avec mon ass mat début octobre et j'ai besoin de savoir qu'il prendra ses responsabilités et prendra son fils en vacances. Ça me ferait économiser 8 semaines de nounou et me permettrait de la laisser partir avec ses propres enfants en vacances.

 

Argument de Mister Ex: "mais pourquoi tu m'emmerdes il va même pas encore à l'école".

Mmmm comment te dire ? Les enfants de ma nounou eux sont scolarisés, et par ailleurs ya même pas à discuter, c'est écrit tel quel dans le jugement donc en gros tu n'as pas le choix ! Là dessus il me rétorque que ce papier (du juge des affaires familliales de Besançon tout de même) n'a aucune valeur à ses yeux et qu'il va se tourner vers la justice vaudoise (de suisse) pour avoir son propre jugement à lui.

 

Je le met en garde sur le fait que s'il fait réévaluer sa situation, il risque de devoir payer bien plus de pension car il gagne désormais (soit disant) vachement mieux sa vie. N'y voyez pas une menace, c'était juste une constatation de ma part. Alors il me répond "de toute façon ya que la tunes qui t'interesse, tu serais bien contente que je te donne plus et de te débarrasser de ton fils pendant 8 semaines"

 

Arguments incontestables que répondre à cela ?

 

Voilà vous savez tout des derniers conflits.

J'en ai marre d'être prises pour une imbécile, tout juste bonne à aller bosser pour éviter de voir mon fils et à claquer bêtement l'argent de la pension. J'en ai aussi marre d'avoir pour ex une personne aussi dénué de sens pratique et d'organisation, je lui ai conseillé de s'acheter un petit calendrier où il pourrait noter ses week-end de garde, afin qu'il sache où il va, il m'a rit au nez.

 

Apparemment je lui ai bien mis les points sur les i car 3 min plus tard il me rappelait en me disant "tu as gagné, c'est bon, je prendrais le petit pendant les vacances". Mais je ne crie pas victoire trop vite, il n'a pas fini de me faire chier celui-là. D'ailleurs sur la question des vacances, le gendarme s'est montré d'accord avec moi : "il faut qu'il comprenne qu'il n'a pas le choix, sinon il va se retrouvé avec les menottes. On a des collègues sur Lausanne avec qui on s'entend très bien" en gros comprenez: ce n'est pas parce qu'il est dans le pays voisin qu'il y est à l'abri de ses responsablités !

 

Rédigé par Sweet mama

Publié dans #Mister Ex et la garde de Bébinou

Repost 0
Commenter cet article

Liberte d'allaiter. 11/08/2009 12:02

ben, bon courage ...

carolette 04/08/2009 23:39

Voilà une bonne chose de faite ... J'espère qu'au final, ça n'ira pas plus loin mais j'avoue qu'avec ton super Ex c'est pas gagné !
Des bisous ;-)

Sweet mama 07/08/2009 10:38



Comme tu dis !


Je pense ne pas avoir à regretter d'etre allé à la gendarmerie !



lisou 03/08/2009 11:28

tu as bien fait ma belle !
je sais que ce n'est pas facile de pousser la porte du commissariat ou de la gendarmerie, que cela demande du courage et qu'on a l'impression (à tort) que ça n'en vaut pas la peine ou bien qu'on va les déranger avec nos "bobos"...

Il va falloir être solide nerveusement avec mister ex, car malheureusement, je crois que tu n'as pas fini d'en chi...

Mais courage, tu n'es pas seule !

Je vous embrasse fort...

Sweet mama 07/08/2009 10:34



Oui c'est clair tu penses qu'ils ont mieux à faire que d'écouter ta life comme ça !


Mais bon c'est pour la bonne cause !



Marie 03/08/2009 10:57

Bon courage pour tout ça Miss ! Ne lâches pas ! J'espère au moins que Bébinou n'en souffre pas trop ...
Bisous

Sweet mama 07/08/2009 10:18


Ecoute pour le moment il ne comprend pas tout mais plus tard j'ai peur que ce comportement "à l'arrche" du père ne lui soit destabilisant !